Lou Vernet – La Toile aux alouettes

41PrTlUqo2L._SX308_BO1,204,203,200_


Il était une fois deux enquêteurs interlopes, une jeune fille en recherche de sens, un voisin bruyant, un gourou du web, une chef de service peau de vache, et une maman névrosée. C’est comme cela qu’elle nous la joue, Lou Vernet, avec une myriade de personnages qu’elle cisèle de sa plume efficace. Tous semblent évoluer dans des mondes parallèles jusqu’au moment où le récit bascule dans l’insondable noirceur de l’âme, entraînant le lecteur dans ses rêts. Dans La Toile aux alouettes, son premier polar, Lou Vernet manie en virtuose, l’art de la mystification. En attendant que l’Inclus et la Virgule reviennent défaire un nouvel écheveau, frissonnez avec ce premier opus, tout en ombres et lumières ! La Toile aux alouettes paraît aux Éditions Border Line. 


Lire la suite de « Lou Vernet – La Toile aux alouettes »

Théa Marcau – Les vieux jouets

vieuxjouets


Ce vieillard n’était pas un appel au meurtre. La veille, ils avaient fait le tour des pensionnaires et personnels de la maison de retraite, soixante-trois personnes en tout. C’était un bâtiment récent avec un étage. Il avait été construit un peu à l’écart du village pour mettre la vieillesse à l’abri. C’était ce que disait le dépliant, protéger les vieux jours et calmer les angoisses. Un tueur était pourtant entré et il n’avait eu besoin que d’un coussin pour emporter une vie. En quoi ce vieillard qui perdait la tête pouvait-il être encore une menace pour quelqu’un ? C’est à cette question que devront répondre les deux enquêteurs, Marc Velcor et Nathalie Veirgne. Cet homme assassiné avait mis une vraie constance à se retirer du monde. De son passé de résistant, il ne restait que son carnet rédigé en 1991 et ce meurtre qu’il racontait. C’était celui d’un enfant, sauvagement poignardé par une jeune femme devenue pédopsychiatre.


Lire la suite de « Théa Marcau – Les vieux jouets »