Renaud Séchan – Comme un enfant perdu

51ktczjcutl-_sx310_bo1204203200_.jpg


Quand vous m’offriez des fleurs et que je vous grognais quelques mots inaudibles – d’aller vous faire voir, que plus jamais je ne chanterai, embrumé dans les vapeurs de l’alcool, je vous ai rendus malheureux, comme j’ai rendu malheureux tous les miens. Je le sais, je l’ai lu dans les milliers de lettres que vous m’avez adressées. Eh bien, dans les mois qui viennent, je vais m’efforcer de vous rendre le sourire. Et qui sait ? Peut-être même allons-nous pleurer ensemble du bonheur de nous retrouver vivants, et sous le même ciel. Toujours debout.
Renaud, 
 L’Isle-sur-la-Sorgue, 11 mai 2016


Continue reading « Renaud Séchan – Comme un enfant perdu »

Publicités