Alejandro Palomas – Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins

C’est l’histoire de Guille… C’est l’histoire d’un petit garçon débordant d’imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins. L’histoire d’un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère. D’une institutrice qui s’inquiète confusément pour l’un de ses élèves qui vit un peu trop dans ses rêves. D’une psychologue scolaire à qui on envoie un petit garçon qui a l’air d’aller beaucoup trop bien. Quel mystère se cache derrière cette apparence si tranquille, et pourtant si fragile ?



Lire la suite de « Alejandro Palomas – Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins »

Benjamin Whitmer – Évasion

1968. Le soir du Réveillon, douze détenus s’évadent de la prison d’Old Lonesome, autour de laquelle vit toute une petite ville du Colorado encerclée par les montagnes Rocheuses. L’évènement secoue ses habitants, et une véritable machine de guerre se met en branle afin de ramener les prisonniers… morts ou vifs. À leurs trousses, se lancent les gardes de la prison et un traqueur hors pair, les journalistes locaux soucieux d’en tirer une bonne histoire, mais aussi une trafiquante d’herbe décidée à retrouver son cousin avant les flics… De leur côté, les évadés, séparés, suivent des pistes différentes en pleine nuit et sous un blizzard impitoyable. Très vite, une onde de violence incontrôlable se propage sur leur chemin.


Lire la suite de « Benjamin Whitmer – Évasion »

Le coin cinéma, spécial Johnny Depp et Tim Burton (Partie 2 et film bonus)

En octobre 2019, lorsque j’ai fait le mois spécial horreur, j’ai, sans faire exprès, regardé deux films d’un même duo de réalisateurs : Doron et Yoav Paz (The golem et JeruZalem). C’est au moment de regarder qui avait réalisé ces deux long-métrages que, oh surprise, les mêmes gars. Ça expliquait sans doute mes avis similaires. Eh bien Tim Burton, c’est pareil.
Au gré de mes visionnages, j’ai découvert que j’aimais beaucoup les films de ce réalisateur et que j’en avais vus pas mal. Mais pas tous. Et comme Johnny Burton est un duo qui fonctionne plutôt bien, j’ai décidé de faire un article cinéma avec des films réalisés par Tim Burton et des films dans lesquels Johnny Depp joue, mais pas forcément en même temps.
Par ordre de visionnage, voici donc les films que j’ai vus accompagnés de mon avis, depuis la mi-janvier.


Lire la suite de « Le coin cinéma, spécial Johnny Depp et Tim Burton (Partie 2 et film bonus) »

Michael Fenris – Thérianthrope

L’inspecteur Ernesto Guzman espérait finir sa carrière tranquillement. Il réalise que la retraite va devoir attendre quand on l’envoie sur une scène de crime particulièrement sordide : la victime a été massacrée mais, surtout, en partie dévorée par son assassin…
Alors que les cadavres affreusement mutilés s’accumulent, l’identité du serial killer ne fait plus aucun doute : Mitchell Hiker, ancien garde forestier tout juste échappé d’un asile psychiatrique. L’homme est persuadé d’être un loup-garou, et une petite voix dans sa tête lui souffle de tuer.
La traque va commencer.


Lire la suite de « Michael Fenris – Thérianthrope »

Marcus Malte – Cannisses

Dans un lotissement de province, un homme tente de surmonter la mort de sa femme et d’élever seul leurs deux enfants. Retranché derrière ses cannisses, il observe ses voisins: un couple et leur petite fille. Une famille unie, en bonne santé, qui vit avec insouciance et légèreté dans un pavillon semblable au sien. Des gens heureux. Pourquoi eux et pas lui ?
A quoi ça tient, le bonheur? A presque rien. A un fil. A l’emplacement d’une maison. A un numéro sur la façade. Peut-être. Ce qui est sûr, c’est qu’une simple rue, parfois, sépare la raison de la folie. Il suffit de la traverser pour que tout bascule.




Lire la suite de « Marcus Malte – Cannisses »

Stephen King – L'Institut

Au cœur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent.
Luke se réveille à l’Institut, dans une chambre presque semblable à la sienne, sauf qu’elle n’a pas de fenêtre. Dans le couloir, d’autres portes cachent d’autres enfants, dotés comme lui de pouvoirs psychiques.
Que font-ils là ? Qu’attend-on d’eux ? Et pourquoi aucun de ces enfants ne cherche-t-il à s’enfuir ?





Lire la suite de « Stephen King – L'Institut »

Le coin cinéma, spécial Johnny Depp et Tim Burton (Partie 1)

En octobre 2019, lorsque j’ai fait le mois spécial horreur, j’ai, sans faire exprès, regardé deux films d’un même duo de réalisateurs : Doron et Yoav Paz (The golem et JeruZalem). C’est au moment de regarder qui avait réalisé ces deux long-métrages (qui a donc fait cette merde ?) que, oh surprise, les mêmes gars. Ça expliquait sans doute mes avis similaires. Eh bien avec Tim Burton, c’est pareil.
Au gré de mes visionnages, j’ai découvert que j’aimais beaucoup les films de ce réalisateur et que j’en avais vus pas mal. Mais pas tous. Et comme Johnny Burton est un duo qui fonctionne plutôt bien, j’ai décidé de faire un article cinéma avec des films réalisés par Tim Burton et des films dans lesquels Johnny Depp joue, mais pas forcément en même temps.
Par ordre de visionnage, voici donc les films que j’ai vus, accompagnés de mon avis, depuis la mi-janvier. Et comme le laisse justement penser le titre de cet article, une seconde est prévue.


Lire la suite de « Le coin cinéma, spécial Johnny Depp et Tim Burton (Partie 1) »